En fait, vous devriez avoir honte, pauvres petits pantins d'une vérité révélée que vous n'êtes pas capables de remettre en question quand bien même elle n'est établie ni sur le plan scientifique ni sur le plan judiciaire! Des myriades de controverses existent que vous croyez pouvoir nier en portant des attaques ad hominem contre ceux qui contredisent avec force arguments les thèses insuffisantes des rapports officiels!
« godspeed » aka « charmord », chez les Sceptiques du Québec

Mon point de vue transcende la controverse au lieu de la trancher - ou pire la nier -, sans avoir la compétence pour ce faire....

« charmord » aka « godspeed », dans les forums de France 2

Ben alors, elles existent ces controverses, ou pas ?

Qu'est-ce que le CEC ?
Le CEC (Comité d'Études sur les Conspirationnistes) est un organe informel de recherches scientifiques fondé implicitement le 5 décembre 2007, date de la première apparition du premier spécimen de conspirationniste carabiné sur un forum de discussions quelconque(s). Un nouveau spécimen y apparaîtra en avril 2008.

Réunissant divers intervenants du groupe en une structure assez lâche et ayant une méthode de travail éhonteusement copiée sur celle du Comité d'Études du Luc2 (CEL2), le CEC essaie depuis ce jour de comprendre les conspirationnistes de la façon la plus globale possible.
Qu'est-ce que le conspirationniste, alors ?
Cette question constitue l'un des principaux champs de recherche du CEC. Vous trouverez sur ce site les informations les plus à jour sur les dernières avancées scientifiques dans ce domaine de la recherche de pointe.
Quels sont les projets du CEC ?
Les études sérieuses sur les conspirationnistes n'en sont encore qu'à leurs premiers balbutiements. De nombreuses questions passionnantes restent en suspens.

Études déjà menées sur les spécimens Connus à ce jour :
⋅ D'où viennent-ils ?

⋅ Pourquoi n'y sont-ils pas resté ?

⋅ Qui sont-ils ?

⋅ À quoi servent-ils ?

⋅ Comment peuvent-ils être ce qu'ils sont ?

⋅ Comment les détecter dès leurs premiers posts ?

⋅ Comment détecter leur présence ?

⋅ À quoi ressemblent-ils ?

⋅ Un humain normal peut-il espérer communiquer avec eux ?

⋅ Quelle logique comprennent-ils ?

⋅ Quel est leur cheminement logique ?

⋅ Peuvent-ils apprendre ?

⋅ Quel langage parlent-ils ?

⋅ Comment mieux les comprendre ? (Dictionnaire des sophismes)

⋅ Sont-ils contagieux ?

⋅ Comment puis-je propager à mon tour ce syndrome ?

⋅ Existe-t-il un traitement efficace et remboursable par les assurances maladies ?

⋅ De quoi se nourrissent-ils ?

⋅ Quel est leur habitat naturel ?

⋅ Sont-ils des prédateurs ?

⋅ Ont-ils des prédateurs ?
Pas le moindre ?
Vous en êtes sûr ?
À 100 % ?
Mais comment on va faire alors ?

⋅ Toute considération morale mise à part, comment s'en débarrasser définitivement ?
Franchement ?
Hein ?
Dites ?
Comment ne pas finir comme eux ?
      Si vous lisez jusqu'au bout cette étude du conspirationniste, vous verrez que le plus souvent, c'est dû à une tentative de réflexion de sa part. Mais il n'est pas habitué à un tel effort d'oxygénation de son cerveau et très souvent le résultat final est tout simplement un échec.

      La plupart du temps, ce qui ressemble à une conspiration n'est juste qu'une idée séduisante qui est supportée par au moins deux personnes ou tout un groupe qui ont des intérêts similaires, sans collusion ni organisation. S'il n'y avait plus de Nintendo Wii à vendre, ce n'est pas à cause d'une combine de Satoru Iwata et de Reggie Fils-Aimé, mais parce que bon nombre de gens voulaient l'acheter à sa sortie.

      Les conspirations ne sont pas toutes malveillantes. La révolution française a commencé en tant que conspiration contre le roi Louis XVI, avec le serment du Jeu de Paume. On dirait que ça a plutôt bien marché par la suite.

      Il est peu probable que les conspirateurs s'engagent dans des actes abominales qui nuiraient à leur intérêt. Toute théorie du complot qui leur requiert d'agir ainsi pour des motifs obscurs est certainement presque toujours fausse. Les gens qui ont le même état d'esprit à travailler ensemble pour accomplir ce qu'ils pensent être désirable ne sont pas nécessairement des comploteurs. L'UMP n'est pas une conspiration de riches pour prendre le pouvoir, pas plus que le MÉDEF. Vous pouvez ne pas être d'accord avec leurs objectifs et leurs buts, mais ils ont tout-à-fait le droit de les atteindre, tout comme vous avez tout-à-fait le droit de vous y opposer.

       Plus une théorie du complot nécessite des personnes qui doivent s'y engager tout en étant conscientes du mal qu'elles causeront, plus cette théorie sera fausse. Des conspirations secrètes qui nécessitent la coopération de groupes entiers de personnes sont peu probables.

      Pour vraiment faire du mal, les conspirations doivent rester secrètes. Si un groupe de gens se réunissent ensemble de façon publique pour faire quelque chose ouvertement, c'est une organisation, pas une conspiration. Ceux qui soutiennent Nicolas Sarkozy ne sont pas des comploteurs.

      Quand vous commencez à essayer de trouver une relation de cause à effet entre deux événements radicalement différents pour essayer de prouver une conspiration à grande échelle, vous savez que vous devenez irrécupérable. Michel-Édouard Leclerc ne détruit pas le pouvoir d'achat, ne maintient pas des prix élevés pour pouvoir s'en mettre plein les poches au grand dam du consommateur et ensuite reverser la TVA directement à Nicolas Sarkozy.

Logique, suite
      La plupart des théories de la conspiration sont fondées sur des raisonnements logiques fallacieux, qui peuvent paraître vraies pour celui qui y croit, mais qui se heurtent au simple bon sens. La plupart d'entre elles sont les suivantes :

      ⋅ Le fait de prouver une conspiration ne veut pas dire que toutes les autres existent également, même si elles sont superficiellement similaires. (Preuve par l'exemple)
      ⋅ Même les comploteurs sont innocents jusqu'à ce qu'on ait prouvé leur culpabilité. Vous ne pouvez pas étudier une possible conspiration en établissant dès le départ que c'en est une, puis ensuite chercher des preuves pour soutenir cette thèse. Les preuves devraient vous conduire au complot, et non l'inverse. (Raisonnement à l'envers)
      ⋅ De simples questions ne nécessitent pas des réponses complexes, voire capillo-tractées. Quand vous brûlez un rôti, c'est parce que vous l'avez laissé trop longtemps dans un four ; ce ne sont pas des lasers de Star Wars qui ont tiré dessus. (Généralisation inductive)
      ⋅ Ce n'est pas parce qu'une opinion est partagée par beaucoup de gens qu'elle est correcte. À un moment donné, un sondage rapportait que 72 % du panel interrogé croyait qu'il y avait activement des armes de destruction massive en Irak. (Argumentum ad Populum)
      ⋅ Ce n'est pas parce que quelqu'un de célèbre affirme que quelque chose est vraie, que ça l'est réellement. Marion Cotillard est une actrice remarquable, mais ce n'est pas une experte en géopolitique. (Argument d'autorité)
      ⋅ Vous ne pouvez pas prouver qu'une conspiration est réelle en montrant qu'il n'existe pas de preuve qu'elle soit fausse. (Argumentum Ad Ignoratiam)
      ⋅ Ce n'est pas parce qu'il y a coïncidence synchrone entre deux événements que cela est voulu. Les OVNIs sont apparus au moment où la télévision devint populaire. Ça ne veut pas dire que les zitis ont apporté la télé. (Post Hoc Ergo Propter Hoc)
      ⋅ Le fait que quelqu'un ou un groupe tire avantage d'un événement ne veut pas dire qu'ils ont conspiré pour causer cet événement. En 2002, Jean-Marie Le Pen a tiré profit de l'agression de Papy Voise dont les médias ont montré le visage tuméfié et le quartier où il vivait ; cela ne veut pas dire que la télévision française roulait pour Le Pen à ce moment-là. (Cui bono)
      ⋅ Pour absolument prouver l'existence d'un complot secret, votre argument concernant son existence doit absolument être le seul soutenu par les faits. Pour avoir une théorie du complot valide, votre association d'événements avec une conspiration doit être crédible en étant fondé sur tous les faits plutôt qu'une explication pour chacun de ces événements, en incluant ce qui est proclamé par les présumés conspirateurs. Le G8 n'est pas une conspiration des « grands de ce monde ». (Faux Dilemme)
      ⋅ Quand une organisation tient des réunions secrètes, une liste de membres secrète et dont le droit d'entrée ne se fait que sur invitation, ça ne fait pas d'elle une conspiration. Le Rotary Club n'est pas une conspiration.
      ⋅ Quand deux personnes influentes (ou plus) se rencontrent, cela ne veut pas dire qu'ils fomentent une conspiration. Jean-Marie Bigard a rencontré le pape Benoît XVI en 2007 ; cela ne veut pas dire que les sketches de M. Bigard sont certifiés conformes par le Vatican.
      ⋅ Il y a vraiment des groupes puissants qui ont des emplois du temps et qui veulent influencer les événements dans le monde. Ils sont toujours fiers de leur emploi du temps, le disent publiquement et pensent que c'est une bonne chose, même si vous n'êtes pas d'accord. L'UMP a un agenda, le PS aussi, mais ils ne sont pas secrets, et n'ont rien à voir avec un système verrouillé « UMPS ». Les conspirateurs n'ont en général ni sites internet, magazines ou antennes départementales.
      ⋅ Si vous pouvez acheter des actions, ce n'est pas une conspiration, c'est une entreprise. Gérard Mulliez, PDG d'Auchan, essaie de gagner de l'argent pour ses actionnaires, pas pour verrouiller le pouvoir d'achat en France.

Fantasmes sur les riches
      ⋅ Ce n'est pas parce qu'un groupe est composé de gens riches, puissants et influents que ça fait d'eux un groupe de comploteurs. La Ligue Nationale de Football n'est pas un groupe de conspiration.
      ⋅ La classe dominante n'a pas besoin de comploter pour avoir la santé et le pouvoir. Elle les a déjà. Pas besoin de votre Renault Twingo, elle a déjà la Mercedes Classe S. Si vous voulez lorgner du côté d'un complot, privilégiez les groupes de gens révoltés d'une classe inférieure dans la société.
      ⋅ Plus il y a de gens proéminents impliqués dedans, moins ça ressemblera à une conspiration. Avez-vous déjà vu un politicien qui n'aimerait pas gagner une élection en dénonçant des conspirations, devenant ainsi un héros ?
      ⋅ La classe dominante veut garder les classes inférieures bien nourries et complaisantes. Elle ne va pas comploter pour les opprimer sans raison ou pour les appauvrir. Elle veut que vous travaillez dur et créez des richesses pour elle, avec de la bouffe dans votre frigo, une télé LCD écran plat pour que vous vaquiez à vos occupations et ainsi ne pas craindre une révolution monstre de votre part, tout en assurant une retraite pour éviter la mendicité générale quand la classe inférieure deviendra âgée.

Vrais complots
      Oui, il existe de vrais complots. Ils sont en général composés de peu de gens avec un but strictement défini et limité, et ils peuvent être bien sûr extrêmement dangereux.

      5 terroristes algériens ont conspiré pour faire écraser un avion sur la Tour Eiffel. Dieu merci, le GIGN est intervenu à temps pour stopper leurs égos.

      Les pirates de l'air du 11 septembre étaient une partie de l'une des plus grandes conspirations, en implquant probablement beaucoup de gens et qui a mis des années à être élaborée. Vus leur objectif ambitieux et le nombre de gens impliqués, c'est un miracle que ce complot ait été un « succès ».

      Une fois qu'une conspiration est largement identifiée en tant que telle, elle perd rapidement de l'effet et sera même auto-destructrice, rendue publique ou dirigera ses efforts autre part. Quand une conspiration suspectée dure suffisament longtemps pour développer des arcanes rituels et une obsession pour le secret, c'est un signe que l'on s'engage dans un mysticisme pour compenser la perte de pouvoir. Le Bohemian Grove est risible et ne consitue pas une menace.

      Les dires de certains membres ou d'anciens membres suspectés de faire partie du complot devraient toujours être pris avec précaution, plus particulièrement à propos des origines du groupe, de son histoire et de son but. Un tel groupe adore voir son importance surestimée, et les anciens membres aiment susciter la sympathie en jouant les martyrs d'ennemis puissants.

      Cependant, dire que tel complot est vrai n'implique pas que tous les complots sont vrais.

Apprenez à connaître un théoricien du complot chevronné
      Vous devez regarder de plus près qui bénéficie d'un complot. Si quelqu'un établit sa renommée en dénonçant à tout va des complots, vous devez vous méfier de cette personne en premier.

      Une des premières choses qu'un complot fait est de trouver un autre groupe sur lequel il faudra l'accuser de tous les maux dans le but de masquer ses propres intérêts et ainsi trouver aux sympathisants un ennemi contre lequel s'unir. Quand vous entendrez parler de complots, regardez plus précisément les motivations réelles de ceux qui accusent.

      Les théories du complot sont des exemples classiques de la mise en pratique du « grand mensonge » : on nous cache tout, on ne nous dit rien. Le plus outrageant et improbable le complot sera, les plus nombreux seront ceux qui y croiront. Ils ne pourront concevoir le fait de dire eux-mêmes une telle énormité, mais ils assument que l'histoire la plus alambiquée qu'ils entendront sera vraie. C'est trop outrageant pour NE PAS être vrai.

      De plus en plus, il devient clair que les théories de la conspiration tire ses origines et tient des méthodes de conviction dans une forme perverse de populisme où des démagogues comme Kémi Seba ou Jean-Luc Mélenchon dépeignent toute personne qui a réussi sa vie comme faisant partie d'une élite qui domine, et exploite le reste de l'humanité. Ils jouent sur les craintes de ceux qui se sentent faibles et impuissants, en leur offrant la confirmation de leurs pires craintes.

      Les conspirationnistes aiment bien comparer les gouvernements et l'économie à Hitler, Mussolini, les Nazis, les Fascistes, etc. Mais ils ne savent pas qu'ils utilisent les mêmes arguments qui ont motivé les chemises brunes d'Hitler.

      Les conspirationnistes sont très souvent xénophobes et ciblent des groupes particuliers qui peuvent ou non avoir le pouvoir et qui sont la source de tous les maux que les « braves gens » (très souvent, les conspirationnistes eux-mêmes) endurent. Les juifs et les francs-maçons ont été une cible de choix, mais les immigrés, les catholiques, voire les patrons, ou même les « bourgeois » deviennent des cibles populaires privilégiées.

      A priori, si vous acceptez une théorie du complot, vous adhérez à toutes les autres. Beaucoup de conspirationnistes ont perdu tout esprit critique, et plutôt que de croire en quelques-unes, ils croient à toutes, acceptant ainsi une sorte de réalité altérée.

      Croire en une vérité mystique ou de l'existence d'un complot ne nécessite pas de preuves factuelles. C'est à bien des égards comme une religion. Lorsqu'elle est contestée, la foi irraisonnée peut devenir dangereuse et peut très rapidement dériver en fanatisme. Parce que leurs croyances ne peuvent être analysées par la logique, ces théoriciens sont particulièrement pénibles dans leur comportement et se révèlent souvent totalement imperméables à la raison.

      Beaucoup de théories alternatives sont faciles à réfuter sans mal. Qui se soucie vraiment de gens qui pensent que la terre est creuse et pleine d'espions ? Mais même la moindre petite phrase d'affabulation peut devenir dangereuse quand ceux qui y croient essaient d'en faire le fondement de leurs actions dans le monde réel. Quand des actions sont décidées et qu'elles ont un impact sur la vie des gens, leur bien-être et leur liberté, il est incroyablement dangereux de fonder ces actions sur une théorie ou une suspicion plutôt que sur une réalité empirique.

      Pire, sans doute, est le rôle dans lequel l'obsession peut jouer dans les théories du complot et peuvent distraire de la menace réelle. Un fermier qui passe son temps à s'inquiéter des aliens tueurs de vaches ou des vampires qui boivent le sang des chèvres peut ne pas voir une épidémie de fièvre aphteuse. Les docteurs du Moyen-Âge qui arrivaient à la conclusion que les juifs voulaient empoisonner les puits n'ont pas vu les mouches qui étaient en train de répandre la Peste Noire. Parallèlement, si on passe son temps à s'inquiéter des combines de Rotschild ou de Rockefeller, on peut ne pas voir les menaces de dictateurs bien plus proches.

Pour montrer que le CEC n'est pas qu'un endroit austère, notre vénérable institut a mis en place une machine rigolote :

Le crackpot index du 11 septembre
Pour conclure, nous vous rappelons la marche à suivre si les théoriciens du complot vous insupportent grandement :

Coupez Internet, et les conspiros disparaîtront.

Un témoignage qui va dans ce sens

Valid XHTML 1.0 Transitional
Parce que le conspirationnisme a évolué, il fallait que je mette à jour ce site. Finis les petits délires d'altermondialistes qui accusent autrui de leurs insuccès, il y a pire maintenant.

Plus que jamais, l'alt-right ou l'extrême-droite sont devenus de redoutables ennemis qui abusent de slogans simplistes pour mieux faire passer leurs thèses. Les années 2020 seront les nouvelles années 1930.

CEC v2.0 — © 2011-2017 by 240-185
Mail : roundsoftstudioHATTEgmail.com